Broderie main sur feutre

Images, documents graphiques et photographies servent de supports pour aider à la recherche personnelle et stimuler la créativité.
Initiation à la broderie de crochet de Lunéville utilisée pour la fixation de perles et paillettes en haute couture.
Cette technique permet aussi de créer des points extrêmement petits ou de broder à l’aiguille le point de chaînette, point arrière, point de tige, point de Boulogne, passé plat, point de graine, point de poste… avec de la laine ou du fil sur des supports en tous types de feutre.

JOUR 1

Matin

Présentation et initiation au crochet de Lunéville.
Montage du métier à broder.
Apprentissage du point de chaînette: linéaire ou en remplissage.

Après-midi

Définition du projet personnel: sources d'inspiration, recherches iconographiques, possibilités techniques, choix des matériaux.
Apprentissage du point riche et pose de perles.

JOUR 2

Matin

Approche des divers matériaux et techniques en adaptation avec le projet d'échantillonnage.
Initiation à la broderie à l'aiguille.

Après-midi

Poursuite de l'échantillonnage: en déployant un maximum de techniques brodées, à l'aiguille et au crochet de Lunéville.
Présentation des différents métiers au sein d'un atelier de broderie (dessin, manutention, broderie, stylisme) et des formations diplômantes et professionnalisantes possibles dans ce secteur en France.
Document adresses: fournisseurs, ateliers, formations.

JOUR 3

Matin

Histoire de la broderie en Europe, du moyen-âge à nos jours ou dans l'art contemporain dans le monde.

Après-midi

Poursuite de l'apprentissage du crochet de Lunéville: pose de perles et de paillettes.

JOUR 4

Matin

Poursuite de l'apprentissage du crochet de Lunéville: caviar au crochet, pose de paillettes en écaille.

Après-midi

Suite et fin des réalisations à l'aiguille et au crochet.
Comment apprêter une broderie et démonter un métier.
Conclusion.

MATÉRIAUX

A apporter par les stagiaires

Supports en feutre pour broder.
Fil ou matériaux avec lequel elles souhaitent broder.
Épingles trousse broderie (ciseaux) aiguilles à broder à petit chas et à grand chas.
Ruban en sergé pour monter le métier ou des bandes de toile/tissu: 3 mètres.
Le prix d'un petit métier à broder est de 25 à 30 € et de cette façon elles peuvent le garder.
Pour celles qui souhaitent apprendre le crochet il faut acheter 2 manches + pointes.
Crochet de Lunéville n° 70 et n° 120: 25 €.
Petit métier à broder: 25 €.
Fil à gant, perles et paillettes pour échantillonnage: prévoir 15 €.

Tenture murale en feutre manuel de laine

La masterclass est adaptée aux besoins individuels du stagiaire.

Nous nous attendons à ce que les stagiaires travaillent à un rythme qui leur convient et à offrir autant d'enseignement individuel que possible en fonction de leurs besoins personnels et de leur expérience, y compris les capacités physiques.

Un des aspects principaux de cette masterclass est de composer les images... Peindre et dessiner avec des fibres de laine.

Les autres aspects sont l'exécution fine et la qualité du feutrage, le contrôle de la ligne, la forme et les bords.

Au cours de la classe, nous aborderons les techniques artistiques telles que la composition, la proportion et la théorie des couleurs si nécessaire.

JOUR 1

Présentations, conception et interprétation d'un travail de dessin préalablement préparé.

Introduction à la technique et aux matériaux.

Étude préliminaire et esquisses de design et de format.

JOUR 2

Préparation et finition de l'échantillon.

En fonction du type de laine choisi, étude du pourcentage de rétraction.

Application au format du produit définitif et calibrage des zones laines/couleurs.

JOUR 3

Interprétation et préparation de la pièce finale, des matériaux, etc.

Mise en forme du projet définitif, analyse des caractéristiques techniques des laines choisies, finition du motif et du design finale de la pièce, pose de la laine (mèches, couches, rubans, fils, etc.)

JOUR 4

Journée DAY OFF que vous pourrez consacrer au repos, aux balades, à la visite de la filature de Niaux ou autres activités de loisir. Vous pourrez également profiter gratuitement de l’atelier si vous le souhaitez.

JOURS SUIVANTS

Travail et finition de la pièce définitive.

Bilan.

Évaluation collective des travaux réalisés.

Échanges sur les pratiques et le produit final.

Sculptural felting, wearable art

C'est de la rencontre d'émotions conflictuelles que naît la créativité et parfois l'Art.

Bien que la sculpture soit généralement perçue comme statique, je la considère plutôt comme un mouvement, le mouvement des fibres vers le feutre.

Tant qu'il y a du mouvement, il y a la vie.

Cet atelier de cinq jours permettra d'approfondir la conscience des expériences acquises lors de la sculpture avec de la laine et d'autres fibres.

Nous allons explorer différentes idées sculpturales, comme plier, déplier, l'expansion, la contraction. Nous allons également jouer avec les processus de raccourcissement, de serrage et de rétrécissement des surfaces feutrées.

Concentrez-vous sur les bases comme la couleur, les dessins et les conceptions d'un travail d'art « portable ».

Les élèves seront mis au défi de jouer avec leurs propres conceptions en utilisant plusieurs techniques de feutrage en sculpture, en approfondissant leur conscience du processus créatif avec un accent mis sur le chemin de la créativité et moins sur le résultat final.

Il s'agit d'un atelier EXPÉRIMENTAL.

Nous discuterons des créations, de la sensibilité apportée par la couleur et les choix de conception.

Une exposition informelle terminera l'atelier.

Une certaine expérience de feutrage est requise.

Maximum douze étudiants pour un atelier.

JOUR 1

Introduction, échanges et données sur l'idée d’art expérimental et la créativité.
Comment travailler la démarche intuitive et libérer la créativité.
Commencer la préparation du projet 1: choix de la matière, maquette, échantillonnage et étalonnage selon les laines choisies, choix des couleurs.

JOUR 2

Matin

Préparation du projet 2.
Idem projet 1.
Choix d’un autre projet de création complémentaire.

Après-midi

Construction projet 1: Calcul des rétrécissements, mise en place, feutrage.

JOUR 3

Matin

Exercices pour travailler la démarche intuitive.
Ces exercices seront proposés chaque matin.
Préparation projet 3: recherche, intégration des informations et savoir acquis sur les projets 1 et 2.

Après-midi

Construction projet 2: mise en œuvre, feutrage.

JOUR 4

Matin

Finir le projet 1.
Préparation du projet 4.

Après-midi

Construction du projet 3: feutrage, finitions.

JOUR 5

Finaliser tous les projets.
Préparer l’expo et le rituel de fin.
Bilan des acquisitions, ressentis, questionnaire de satisfaction, émargement.

Concepts en couture

JOUR 1

Le concept de design: les élèves créeront une collection personnelle de pochoirs et de modèles à utiliser dans leur conception du tissu.

La journée commencera par des exercices de dessin de base en travaillant sur la production de formes simples, en travaillant avec la nature.

Inspiré de formes naturelles et de structures artificielles, l'enseignement sera axé sur la création d'images stylisées à utiliser pour la conception du tissu.

Faire une toile à partir d’un modèle défini fourni par la formatrice.

Adapter et façonner le motif selon les besoins de chacun.

JOUR 2

Production du tissu: les étudiants exploreront la texture et le potentiel des tissus utilisés dans le processus de feutre nuno.

À l'aide des modèles de stencil individuels, des échantillons seront réalisés.

L'après-midi se concentrera sur l'échelle de la gradation et la reprise des motifs pour compléter la forme en toile et le drapé du tissu.

Cela permettra de maximiser la disposition des dessins de stencil produits tout en considérant l'impact des coutures et des effets décoratifs supplémentaires dans l’imaginaire de chaque étudiant.

JOUR 3

La production de tissus est poursuivie.

JOUR 4

Préparation des motifs pour la couture: couper les tissus préparés à l'aide de silhouettes personnalisées.

Finaliser le vêtement prêt pour la couture machine.

Ajuster selon les besoins.

JOUR 5

Finition: les élèves ajusteront à la main leurs vêtements sur mesure.

Les décors et les embellissements seront évalués et ajoutés si nécessaire.

Final: Un défilé !

Résultat: Les élèves concevront et fabriqueront un vêtement personnalisé.

Des idées de conception et d'échantillonnage novateurs pour enrichir les possibilités du feutre.

Une attention particulière sera accordée à la conception et à l'embellissement des vêtements.

Dans le style de développement créatif des maisons de couture/haute-couture, l’étudiant développera un corps d'échantillons sur mesure et des idées de design comme matériel de référence pour des feutres innovants, les détails décoratifs et la construction de vêtements.

En travaillant à partir des idées de conception créative et des modèles établis par la formatrice, les étudiants seront encouragés à améliorer la texture, la forme et le potentiel de surface dans le processus de conception et d'utiliser des tissus sur mesure pour la construction d'un vêtement unique de leur choix.

Quietly understated ou sauvagement sensationnel - des concepts innovants dans la conception de couture qui enrichiront le portefeuille felt-making.

Approche de la construction de vêtements en feutre de laine à partir de deux perspectives différentes

Cette approche est constituée de deux modules de trois jours chacun où les étudiants auront la possibilité d’apprendre les principaux aspects de la préparation, du patronage et de la fabrication d’un vêtement de feutre de taille et de forme spécifiques, la préparation et la construction du modèle, en passant par le processus complet de la pose de fibres de laine, la technique des réserves, et le feutrage du vêtement à la taille et la forme adéquates, et pour un résultat de haute qualité en feutre durable.
Chaque module de trois jours sera construit sur deux approches essentiellement différentes:
D’une part un feutre de laine solide, tridimensionnel, d’autre part une délicate et semi-transparente combinaison de tissu de soie et fibres de laine, en travaillant chaque sujet sur trois jours. De cette façon, les étudiants peuvent assister à un seul des modules, ou choisir de suivre les deux pour une formation plus complète.
Les modules peuvent être pris indépendamment l’un de l’autre, ou suivis tous les deux successivement.
Le 27 juin est un DAY OFF que vous pourrez consacrer au repos, aux balades, à la visite de la filature de Niaux ou autres activités de loisir. Vous pourrez également profiter gratuitement de l’atelier si vous le souhaitez.

Module 1. Chemisier-gilet en 3D, fabrication de vêtement sans couture

JOUR 1

Introduction et fabrication d'un modèle - Patron personnalisé
Pour commencer, nous travaillerons sur de petits échantillons de feutre.
Nous allons porter un regard sur les différents types de laine et leurs qualités spécifiques, pour savoir quelle matière serait utile, quelle matière choisir pour différents projets de feutre.
De cette façon, les étudiants apprendront à choisir les matériaux appropriés.
En outre, nous verrons comment le placement et la direction des fibres influencent la consistance, la forme et la souplesse d'un échantillon de feutre, et nous étudierons et calculerons le retrait.
Avec la connaissance de ces bases, les étudiants pourront désormais planifier la conception de leur modèle de gilet en détail.
Nous discuterons des aspects techniques nécessaires pour établir un patron pour un vêtement en feutre de laine, prendre des mesures corporelles individuelles et voir comment les appliquer à un modèle bidimensionnel.

  • Qu'est-ce qui est semblable, ce qui est différent d'un modèle de couture à l’autre ?
  • Comment transférer les mesures abstraites symétriquement à une matière et à un modèle ?
  • Calcul du rétrécissement sur les différentes sections du gilet (devant, dos, poches, col).
  • Planification des couches de laine et direction des fibres.

JOUR 2

Disposition du corps de veste
Calcul de la quantité approximative de laine nécessaire pour différentes tailles.
Diviser la quantité de laine en « portions » pour le dos, les deux côtés, le devant, les poches (?) ; Éléments 3D supplémentaires.
Au cours de la mise en place, nous discuterons de la direction des fibres, le nombre et la cohérence des couches, les parties importantes du vêtement qui nécessitent une attention particulière, par exemple:

  • Comment produire des bords précis et propres, plus ou moins de retrait dans les sections.
  • Comment continuer avec les calques tout autour du modèle.
  • Chevauchement des deux parties avant.
  • Placement des poches: la forme et le placement des réserves (chablons), la façon de les fixer fermement à la base.

JOUR 3

Disposition des éléments 3D et finition du vêtement
Le corps de notre veste est tracé, maintenant il est temps d'ajouter les cols multiples ou d'autres structures de surface 3D.
Nous traiterons de la forme et de la position des réserves nécessaires et de la façon de placer des couches de laine sur ou entre elles.
Lorsque la mise en place est terminée, le vêtement sera préfabriqué manuellement, puis roulé dans un pré-feutre ferme.
Étape par étape, les réserves peuvent être supprimées, les structures 3D dépliées et tous les détails façonnés à la main.

Module 2. Vêtement très fin et léger en combinaison de fibres de laine et de tissu de soie

JOUR 5

Introduction et fabrication de manchettes.
Comme travail d’échantillonnage et d'essai, nous fabriquerons une paire de manchettes, pour apprendre à manipuler des quantités extrêmement fines de fibres, appliquer des dessins linéaires sur la mousseline de soie et les sertir solidement sur le tissu.
Calcul du retrait pour une quantité extrêmement mince de laine.
Etudier les différentes fonctions du dessin des fibres: comme un dessin/ornement, un matériau de construction et une étude du coefficient de rétraction, de la raideur ou de l'élasticité du vêtement.
Construction d'un modèle individuel à votre taille.

JOURS SUIVANTS

Disposition des fibres et feutrage du vêtement.
Pour le chemisier, nous allons utiliser une autre procédure de feutrage: l'intégration d’un tissu de soie et la disposition de très fines couches de laine pour toutes les parties du chemisier, ce qui permet une bonne vue d'ensemble et le contrôle du design et des motifs décoratifs (nuno felting).
Puis pré-feutrage et séchage soigneux.
Plus tard, ces différentes parties seront réunies, semi-feutrées, feutrées et assemblées dans le vêtement sans couture en 3D.

Entrée en matières

JOUR 1

Matinée

Présentation des différentes laines ayant un fort pouvoir feutrant.
Tester les différentes laines et précieuses.
Apprendre à calculer les facteurs de rétrécissement pour réaliser une pièce.
Réalisation d'échantillons sur différents supports: soie, laine, tissé chaine et trame.

Après-midi

Construction du cahier d'échantillons avec référencement des laines utilisées et leur coefficient.

JOUR 2

Matinée

Construction du chablon à partir du patron de base avec les facteurs de rétrécissement étudiés le premier jour en matinée.
Pose des fibres autour du chablon.

Après-midi

Consigne: réalisation de l'objet en 3D préparé en matinée avec la technique du feutre manuel cité ci-dessus.

MATERIEL

Pouvant être fourni sur place: tissu et laine.
Non fourni: ciseaux, fil, mètre, ruban et calculette.

Ecoprint

MÉTHODE

L’écoprint est un processus, une technique de transferts de la forme des végétaux sur des papiers, des tissus en fibres naturelles (lin, coton, laine, soie).

C’est une méthode d’impression écologique, qui permet l’extraction de la couleur des feuilles, des racines, des graines, des baies et des métaux.

Il s’agit d’emprisonner fortement la couleur dans la fibre textile afin d’en extraire le pigment et découvrir ce qu’il se passe lorsque l’eau et les plantes sont chauffées après avoir été pliées, repliées, roulées, enroulées et serrées énergiquement autour de bâtons en bois ou métal à l’aide de ficelles de rubans.

Explorer ce que la nature nous donne à voir.

JOUR 1

Matinée

Cours théorique sur la technique de mordançage d’étoffes.

Cueillette de plantes dans l’environnement immédiat pour la préparation des chaudrons, pour la pose des feuilles, fleurs, etc.

Préparation des bundles (tiges de bois et de métal) de 20 à 30 cm ayant un diamètre de 2 à 3 cm.

Après-midi

Application des végétaux sur les tissus préalablement mordancés. (Plants + tissus sur support bois ou métal).

Entourage des étoffes et des plantes sur leur support.

JOUR 2

Matinée

Cuisson des bundles.

Aborder d’autres façons de teindre.

Après-midi

Teinture à la vapeur qui permet d’avoir un résultat immédiat

1/ sur papier.

2/ sur tissu.

Plantes et teintures

Au cours de cette journée nous développerons une approche qualitative du végétal en observant comment naissent les formes, les couleurs et les odeurs.

Nous pouvons retrouver un lien avec la nature dont nous sommes assez souvent séparés dans le quotidien, car chaque famille de plantes révèle par son « geste » sa relation entre terre et ciel.

Au rythme d'une heure par famille, la journée peut se dérouler ainsi:

Matin

9h - 10h

Les fabacées ou papilionacés, révèlent leur parenté essentielle avec les rosacées.

Caractères communs et différences peuvent mettre en lumière leur polarité.

L'indigotier (baptisia tinctoria) est le célèbre représentant des papilionacés.

10h - 11h

Les brassicacées ou crucifères nous conduisent dans un tout autre domaine que la famille des papilionacées précédemment étudiés.

La comparaison entre ces deux familles peut justement servir à illustrer la façon dont un type végétal se métamorphose selon la substance qui y joue le rôle essentiel.

Le pastel (isatis tinctoria) illustre cette famille.

11h - 11h30

Pause avec quelques biscuits de poacées (céréales avec ou sans gluten).

11h30 - 12h30

Chez les lamiacées, les forces florales aromatiques sont étendues à tout le plan végétatif; l'influence de la chaleur descend jusque dans la racine, ce qui est assez exceptionnel dans le monde végétal.

Dans cette famille, le chanvre batard (galéopsis tétrahit) et le clinopode commun (clinopodium vulgare) nous offrent des teintes jaunes.

Repas

Au cours duquel nous découvrons les qualités culinaires de chacune des familles présentées.

Après-midi

14h30 - 15h30

Les rubiacées européennes ne se font pas remarquer par de grandes fleurs ni par des couleurs vives ; ce qui est réservé aux rubiacées tropicales dont le café est l'illustre ambassadeur.

En revanche, presque toutes les rubiacées de nos pays renferment des colorants dans leurs rhizomes.

En témoignent le gaillet blanc (gallium mollugo), l'aspérule tinctoriale et surtout la garance (rubia tinctoria).

15h30 - 16h30

Les boraginacées ; chez cette famille beaucoup de fleurs passent en peu de temps du rose au bleu (myosotis, pulmonaire, vipérine) sous l'effet de subtiles transitions florales de l'acidité vers l'alcalinité.

On appelle anthocyanes ces colorants spéciaux des plantes.

Par contre, dans leur racine, les borraginacées produisent des colorants rouges, liposolubles, telle la teinture d'alkanna (l'orcanette des teinturiers).

16h30 - 17h

Pause

17h - 18h

Les astéracées (composées) ; cette famille récapitule en quelque sorte le monde entier des plantes à fleurs intensément liée au monde de la lumière, elle fuit les ténèbres et l'humidité. Les couleurs sont généralement claires, lumineuses et les parfums sont délicats suaves toujours discrets et réservés. Carthame (carthamus tinctorius) la camomille des teinturiers (anthémis tinctoria), la sarrette (sérratula tinctoria) et le tussilage (tussilago farfaro) en sont les témoins lumineux.

Les poacées seront représentées par nos sept céréales qui expriment chacune une couleur particulière au cours de leur croissance : le bleu du blé, le vert du seigle, le jaune de l'orge, l'oranger de l'avoine, le violet du maïs, le rouge du millet et l'infra-rouge du riz.

Nous les dégusterons sous différentes formes et couleurs en échangeant nos recettes de pains et biscuits du monde.